Municipales : résultats et réactions dans le Tarn-et-Garonne

0
0
1
s2smodern

Tarn-et-Garonne Le paysage local est pas mal bouleversé avec ce second tour des élections municipales.

Tous les regards hier soir étaient tournés vers Moissac, troisième ville du Tarn-et-Garonne où, pour la première fois de son histoire, un maire membre du Rassemblement National l’emporte. Romain Lopez, 31 ans, a réussi le pari de s’imposer avec un large majorité, 62,5 % contre la divers gauche Estelle Hemmami, 37,5 %. L’ancien assistant de Marion Maréchal semblait hier soir réaliser la charge qui pèse désormais sur ses épaules.

Romain Lopez.

Estelle Hemmami de la liste divers gauche « Territoire et Moissac Solidaires » n’a donc pas réussi le pari de renverser la tendance malgré le désistement de Maryse Baulu et plusieurs soutiens affichés de personnalités politiques de gauche ces derniers jours.

À Montauban, Brigitte Barèges en route pour un 4e mandat.

Malgré une abstention forte - 4 électeurs sur 10 se sont déplacés hier aux urnes-, la maire sortante « Les Républicains » l’a emporté avec 54,5 % des voix face à son adversaire de la liste divers gauche Arnaud Hilion.

Selon Brigitte Barèges, cette victoire transcende les clivages politiques.

Avec 45,5 % des voix, Arnaud Hilion aura au moins réussi à faire rentrer 11 conseiller municipaux dans l’opposition. Assez pour sa faire entendre lors de séances

À Castelsarrasin le maire sortant, Jean-Philippe Bésiers conserve son poste.

Jean-Philippe Bésiers est réélu confortablement avec 52 % contre 36 % pour le divers drtoie André Angles et 12,5 % pour le divers gauche Eric Benech qui perd au passage près de 350 voix entre les deux tours. Un report s’est-il opéré sur André Angles ? Question posée au principal intéressé qui a gagné 200 voix depuis le 15 mars.

Jean-Philippe Bésiers, très heureux de sa victoire, aura désormais ses deux adversaires face à lui au conseil. Ce qui ne semble pas le perturber outre mesure.

Du changement à Grisolles

La favorite du 1er tour, Mélanie Jeangin, ajointe sortante divers gauche qui devait succéder au maire Patrick Marty, a été battue par le candidat centriste Serge Castella qui obtient presque 50 % des voix. Un renversement de situation due à la division de la gauche puisque le socialiste Geoffrey Sapin avait choisi de se maintenir au 2nd tour et ce malgré un faible score. Bien mal lui en a pris puisqu’il perd en trois mois la moitié de ses voix. Mélanie Jeangin, forcément déçue.

À Nègrepelisse. le divers gauche Morgan Tellier écrase son adversaire Yann Cambon. Il obtient près de 64 % contre 36 %.

À Verdun-sur-Garonne, ça passe pour l’équipe sortante conduite par Stéphane Tuyères : elle recueille 55 % contre 45 % pour le divers droite Jean-Marc Raspide.

À Saint-Etienne-de-Tulmont, la bataille des deux équipes issues de la majorité sortante se solde par la victoire d’Eric Massip avec 41 % suivi de près par Yves Lafourcade 40 %. L’élue d’opposition Fatiha Raynal arrive troisième avec plus de 18 %.

À La Ville-Dieu-du-Temple, le maire sortant Dominique Briois repasse pour un 3e mandat. Idem à Montpezat-de-Quercy où Gérard Mounié va pouvoir entamer son 2e mandat.

À Caylus, victoire du conseiller sortant Vincent Cousi dans une triangulaire.

photo : Brigitte Barèges lors du dépouillement du second tour (crédit : Johan Gesrel - Totem)
  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE